Gérer ses démarches et comprendre les régimes.2023-03-23T19:45:56+01:00

Comprendre et déclarer votre location meublée en toute simplicité

97% de nos clients n'ont pas payé d'impôt sur les revenus cette année avec le statut LMNP.

Vous avez acheté votre bien mais ne savez pas quel régime choisir ?

Régime micro BIC ou réel ? Utilisez notre simulateur pour connaître la meilleure formule.

Vous louez déjà votre meublé mais voulez connaître les échéances ?

Calculez automatiquement le calendrier de vos échéances grâce à notre simulateur en ligne.

Vous souhaitez transformer votre appartement vide en meublé ?

Nous vous accompagnons dans les démarches administratives à entreprendre.

Vous cherchez à gérer votre location meublée en toute sérénité ?
Ce site est fait pour vous !

  • Vous accompagner dans les démarches administratives obligatoires liées à ce statut,

  • Vous avertir sur ce que vous risquez si vous ne faîtes pas les choses correctement,

  • Vous orienter dans vos choix afin d’optimiser le mieux possible votre situation fiscale

Notre partenaire expert-comptable spécialisé s'occupe de tout !

Nous mettons à votre disposition des ressources pour vous aider !

Les obligations liées au fichier des écritures comptables (FEC)
Accompagnement

dans les démarches administratives

Recommandations

pour éviter de faire des erreurs

Adaptation

Nous vous proposons les meilleurs solutions selon votre situation fiscale

Optimisation

97% de nos clients n’ont pas payé d’impôt sur les revenus cette année avec le statut LMNP.

Retrouvez toute notre actualité immobilière et LMNP

Changer son assurance multirisques habitation…

Fiscalité|

Depuis le 1er Janvier 2015, il est désormais beaucoup plus simple et rapide de résilier ses différents contrats d’assurance grâce à la loi Hamon. Les contrats d’assurance du secteur de l’immobilier en bénéficient donc en premier lieu. C’est une très bonne nouvelle pour tous les propriétaires et locataires de biens.

Comment placer son épargne en période d’inflation ?

Fiscalité|

Dans la tête de beaucoup de Français aujourd’hui, l’inflation fait sans cesse reculer le pouvoir d’achat et devient le centre des préoccupations des ménages ces derniers mois. Et pour cause, d’après l’Eurostat (Office Statistique de l’Union Européenne), l’inflation atteint des niveaux records dans les pays occidentaux, s’élevant à plus de 6% en France, 9% aux Etats-Unis et plus de 20% dans certains pays de l’Union Européenne (Hongrie, Lettonie, Estonie, Lituanie). Pour se protéger dans pareille situation et ce depuis des décennies, il faut se tourner vers des valeurs refuges, notamment la pierre.

Y-a-t-il un profil investisseur en LMNP ?

Statut LMNP|

L’investissement en LMNP est devenu l’un des plus adaptés et sûrs pour tous les investisseurs dont l’objectif principal est de générer des revenus complémentaires non imposables. La location meublée non professionnelle est devenu un choix d’investissement incontournable puisqu’il permet de réaliser un 2 en 1 : Optimisation fiscale ; Rentabilité attractive.

Envie d’en savoir plus ?
Consultez notre FAQ.

Comment puis-je valoriser mon bien ?2023-02-14T09:21:50+01:00

Si vous avez acquis votre bien en cours d’année, vous pouvez vous baser sur la valeur indiquée sur votre acte d’acquisition majorée des éléments suivants :

  • honoraires du notaire,
  • droits de mutation et d’enregistrement,

  • commissions versées à l’agence immobilière

Dans les autres situations, la valeur de votre bien correspond à ce qu’il vaut le jour du début de votre activité. Afin que la valeur du bien ne puisse pas être remise en cause par l’administration fiscale, nous vous conseillons de faire procéder à son évaluation par un expert immobilier, ou effectuer une simulation sur certains sites spécialisés.

Quelle est ma date de départ pour mon activité de LMNP ?2023-02-14T09:13:24+01:00

Le point de départ de l’activité LMNP est celle de la mise en location du bien meublé, c’est donc la date à laquelle l’appartement va être disponible à la location.

Si votre bien n’est pas encore loué :
Le 4 octobre vous publiez une annonce pour votre appartement en indiquant qu’il ne sera disponible qu’à partir du 10 octobre. Si vous signez un bail à compter du 15 octobre, la date de mise en location meublée sera le 10 octobre.

Cette date de mise en location meublée est importante car c’est elle qui va permettre à l’expert-comptable de calculer la date de début de l’amortissement du bien.

Quelles sont les charges que je peux déduire avec cette activité LMNP ?2023-02-14T09:12:44+01:00

Le régime réel permet de déduire de votre résultat d’activité l’ensemble des charges concernant le bien et son exploitation.

Peuvent donc être considérées comme charges déductibles :

  • Les factures d’entretien et de réparations que vous effectuez dans votre logement
  • La taxe foncière
  • Les frais d’assurance habitation et d’emprunt
  • Les frais de gestion notamment le syndic
  • Les frais de procédure en cas de litige avec un locataire
  • Les abonnements et consommations divers intégrés dans le montant du loyer mais dont la facturation vous est adressée (par exemple facture téléphonique, abonnement internet)
  • Les provisions pour risques (par exemple risque d’impayé)
  • Les intérêts de l’emprunt effectué pour l’achat du bien ou pour le financement de travaux
  • Les frais du centre de gestion agréé, de l’expert-comptable, et en règle générale, tous les frais pouvant être rattachés à votre activité LMNP (transport notamment)

N’hésitez pas à nous contacter afin d’obtenir de plus amples renseignements !

Quelles sont les revenus que dois-je déclarer ?2023-02-14T09:11:29+01:00

Les recettes sont constituées par le montant des loyers hors taxe, encaissés ou non, ainsi que les provisions pour charges prévues dans le contrat de location.

Il faut également ajouter à ce total les recettes accessoires (indemnité perçue en cas de litige, en cas de dégâts…).

Tous les revenus de l’année d’imposition, qu’ils soient encaissés ou non, devront être inclus dans les recettes. Cela constitue une règle propre aux bénéfices industriels et commerciaux: la comptabilité d’engagement. Cette règle est en effet différente lorsqu’il s’agit de revenus fonciers (notamment revenus tirés de la location vide), car dans cette hypothèse vous ne devez déclarer que les loyers effectivement encaissés.