Le régime Micro BIC

Bien que ce régime fiscal soit beaucoup plus rapide et facile à mettre en œuvre que le régime réel simplifié, il reste toutefois beaucoup moins intéressant financièrement pour le loueur en meublé.

 

Nous avons cependant tenu à vous présenter ce régime d’une manière détaillée afin que vous puissiez avoir connaissance de ses avantages et inconvénients.

Modalités d’imposition :

Pour bénéficier de ce régime, vos recettes annuelles encaissées (loyers + charges refacturées) ne doivent pas excéder la limite de 33 200€. Si vous commencez votre activité en cours d’année, vous devrez effectuer un prorata temporis de ce plafond fiscal.

 

(Exemple : si le début d’activité est le 1er août 2014, le plafond des recettes sera de 5/12 des 33 200€ donc de 13 708€).

 

A noter, qu’il ne faut tenir compte dans ce seuil de 33 200€ des recettes à caractère exceptionnel

Imposition sur le revenu :

Lors de l’établissement de la déclaration de revenus, le loueur en meublé devra renseigner dans la case 5ND du formulaire N° 2042C PRO, le montant des recettes encaissées sur l’année civile (loyers+ charges refacturées+ montants exceptionnels).

 

L’administration fiscale procèdera alors automatiquement à un abattement forfaitaire de 50% du montant renseigné en case 5ND. Il sera alors impossible pour le loueur en meublé d’ajouter d’autres charges en déduction. C’est le principe de l’abattement forfaitaire.

 

Obligations comptables :

 

  • La tenue d’un livre des recettes
  • La tenue d’un livre des achats

 

Conclusion :

Le régime Micro BIC permet une gestion de ses appartements meublés en toute simplicité, cependant celui-ci est très rarement avantageux financièrement pour le loueur en meublé. En effet, ce dernier ne pourra pas bénéficier des avantages du régime réel simplifié à savoir :

 

  • une déduction de l’ensemble de ses charges (emprunts, taxe foncière, syndic…)
  • un amortissement de son bien.

 

Il semble donc stratégique d’un point de vue économique d’opter pour le régime réel simplifié.

 

Sachez que nombreux sont les loueurs en meublé qui ne choisissent pas la fiscalité la plus avantageuse. Afin d’en diminuer le nombre, nous avons donc décidé de mettre à votre disposition un simulateur qui va vous permettre de comparer gratuitement et en seulement quelques clics, le montant de l’impôt applicable à chacun des deux régimes.

 

 Simulateur d’impôt Télécharger le document